Choisy Boxe

Des étoiles dans le ciel d’Orly

Déjà, en 1956, les poulains de Julien Teissonnières, alors entraîneur de boxe à l’ASAF (Orly), brillaient sur les rings du Central à Paris.

C’est au sein de la section Boxe de Amicale Sportive d’Air-France (ASAF), fondée en 1947, que Julien Teissonnières a fait ses premiers pas d’entraîneur. Cet article, publié dans la revue France Aviation du 15 février 1956, reproduit les extraits d’un autre article paru dans le quotidien sportif L’Equipe le 7 janvier de la même année. J’y ai retrouvé des noms bien connus des anciens qui boxaient à la même époque que mon père, Idir Negrouche, dans les années 50 : Friant, Chambéry, Lechevallier, Cadiat… Tous travaillaient à l’aéroport d’Orly (comme Julien Teissonnières et son fils Gérard) et étaient licenciés, à ce titre, à l’ASAF. Vocation historique de cette amicale sportive réservée aux agents d’Air-France : « permettre, en son sein, la pratique de l’éducation physique et des sports en vue non seulement de préserver et d’améliorer la santé et la capacité physique de ses membres, mais aussi de participer à la cohésion sociale de l’entreprise ». Mais laissons plutôt parler l’auteur de cet article (non signé) écrit il y a maintenant 64 ans… N.N

2 comments

  • Bonjour a tous , il était un exemple d’homme ou l’essentiel est de transmettre son activité sportive sa “passion”! Au pré des nouvelles générations avec la certitude d’avoir accompli ce qui me semble fondamentale l’éducation par le sport !

Je fais un don !

Articles récents

Commentaires récents

error: Ce contenu est protégé !